Canaan (Fils de Cham) Publications de la Société Watch Tower — Index 1950-1985; Publications de la Société Watch Tower — Index 1950-1985. dx50-85. Koush correspond en principe aux Éthiopiens, Misraïm aux Égyptiens et Pout aux Somaliens. Noé commença à cultiver la terre, et planta de la vigne. Il comprend la malédiction de Canaan, fils de Cham (alt. Un jour, Cham surprend Noé tout nu et en informe ses frères, à la suite de quoi Noé maudit Canaan en le déclarant serviteur de Sem . Dans le monde musulman, l'esclavage, et la traite des noirs, sont pratiqués de façon importante, mais justifiés par des raisons plus mercantiles que théologiques ; selon toute vraisemblance, il n'existe pas de justification religieuse de l'esclavage par les musulmans de la traite des noirs fondée sur la Malédiction de Cham. ». L’ivresse de Noé (hébreu : שכרות נח shikhrout Noa'h) est un épisode biblique rapporté dans la parashat Noa'h, en Genèse 9:18-29. Cham perdit tout sens de la décence et il devint noir et fut appelé impudique le reste de ses jours et pour toujours. Ceux-ci entrèrent à reculon dans la tente en ayant soin de ne … Elle sinspire largement aux idées de croyance polythéiste : Dieu l'Unique, Divinités, l'ancêtre du monde visibl… Ceux qui s'étaient dirigés sur la droite, entre l'est et l'ouest, se disséminèrent à leur tour, et formèrent plusieurs nations : les Mékir, les Mechkir, les Berbera et d'autres tribus des Zendjes [19]. On rapproche traditionnellement le nom de Noé (Noah) du verbe nâham, consoler. », « C’est Canaan qui a été maudit trois fois, mais Cham n’a pas été mentionné. B4]. ». Canaan, fils de Cham, est maudit, Ge 9:18–25. À l'inverse, Cham incarne les mauvaises mœurs et Canaan les cultes interdits, vestiges mauvais du monde antédiluvien, qui s'opposent à la vigilance de Noé dès que celui-ci baisse la garde et s'enivre[26]. Un jour que son père était ivre, Cham le vit nu et en informa ses frères, qui le … Noé, ses fils et leurs familles entrent dans l’arche, Ge 7:13. Fils De Cham lyrics performed by Tété: Tandis qu'au confins du néant De concert, hurlent au mitan Nuées de bossus soi-disant Buvons aux maures et aux gisant Les fils de Cham furent: Koush, Mitsraïm, Pouth et Canaan. Il dit encore : Béni soit l’Éternel, Dieu de Sem, et que Canaan soit leur esclave ! Il a quatre fils : Koush, Misraïm, Pout et Canaan, et est l'ancêtre des Hamites, et des Cananéens. Il commet une transgression mineure, le voyeurisme. Lorsque Noé se réveilla de son vin, il apprit ce que lui avait fait son fils cadet. On peut dire que l'histoire de cette malédiction des noirs par Dieu fut vaguement colportée pendant le Moyen Âge, au même titre que d'autres légendes populaires. La Phénicie désigna le littoral nord, la Philistie désigna le littoral sud et le royaume d'Israël les terres intérieures. La raison du transfert de la malédiction sur Ca… 21. 2. Non qu'une affirmation de ce genre fut absente de l'Islam, mais le crédit qu'on lui apportait était loin d'être unanime."[22]. Ce récit qui évoque en quelques versets la personnalité des pères des 70 nations qui ont, selon la Bible, composé l'humanité, a connu diverses exégèses lesquelles ont eu des répercussions historiques, donnant naissance au mythe de la race hamite et offrant à leurs auteurs une caution religieuse à la dépréciation des peuples d'Afrique noire et à leur réduction en esclavage. Le récit biblique de la malédiction[1] suit l'épisode du Déluge. And the sons of Ham; Cush, and Mizraim, and Put, and Canaan. Après cet épisode, le chapitre 10 de la Genèse — la Table des peuples ou la Table des nations dans la tradition juive — détaille la descendance des fils de Noé et le peuplement de la terre. selon les recommandations des projets correspondants. Les fils de Cham furent: Koush, Mitsraïm, Pouth et Canaan. Alors Sem et Japhet prirent le manteau, le mirent sur leurs épaules, marchèrent à reculons, et couvrirent la nudité de leur père; comme leur visage était détourné, ils ne virent point la nudité de leur père. Il comprend la malédiction de Canaan, fils de Cham (alt. L’opinion de ceux qui ont donné à Cham ce teint noir montre le peu d’attention qu’ils faisaient à la nature du chaud et du froid, et à l’influence que ces qualités exercent sur l’atmosphère et sur les animaux qui naissent dans ce milieu[17]. Cette interprétation explique que Noé sache dès le réveil ce que lui a fait Cham. Certains ont fait une interprétation abusive de ce texte en liant le sort de Canaan à celui de tous les descendants de Cham, pour justifier l'esclavage des noirs, la ségrégation raciale ou l'apartheid. Ainsi, au Xe siècle, Al-Mas'ûdî dans ses Prairies d'Or rapporte l'épisode de la malédiction et identifie dans un autre chapitre la descendance de Cham aux populations africaines : « Noé partagea la terre entre ses fils, et assigna à chacun sa propriété. Un siècle avant, le hanbalite Ibn Qoutayba attribue au traditionniste Wahb Ibn Munabbih (mort v.730) la tradition suivante : « Wahb Ibn Munabbih a dit : Cham, le fils de Noé, était un homme blanc, beau de visage et de stature et Dieu Tout-Puissant changea sa couleur et la couleur de ses descendants en réponse à la malédiction de son père. Là, ils se partagèrent : les uns, c'est-à-dire les Nubiens, les Bedjah et les Zendjes, tournèrent à droite, entre l'orient et l'occident; les autres, en très-grand nombre, marchèrent vers le couchant, dans la direction de Zagawah, de Kanem, de Markah, de Rawkaw, de Ganah et d'autres parties du pays des Noirs et des Demdemeh. Les fils de Cham naquirent après le déluge. Genèse 10 : 1: Voici la postérité des fils de Noé, Sem, Cham (Cham) et Japhet. Genèse 9 : 22: Cham, père de Canaan (Kena'an), vit la nudité de son père, et il le rapporta dehors à ses deux frères. 21, 38-39 (translation). Race et esclavage entre judaïsme, christianisme et Islam. Il est né avant le Déluge alors que Noé avait 500 ans. L'hypothèse de l'inceste homosexuel apparaît également dans les traductions grecques postérieures à la Septante, d'Aquila, de Théodotion et de Symmaque, où le terme « voir » (Gen. 9:22) n'est pas traduit par γύμνωσιν (gumnôsin), mais par ασϰεμοσυνη (aschemosune), un mot désignant chez Paul les relations homosexuelles[13] Cependant, on a pu choisir le terme sans connotation, par rapport à la « nudité »[4]. La tradition rabbinique propose dès le XIXe siècle une réflexion sur la Malédiction de Cham plus orientée sur la société et le devenir de l'humanité. Toutes ces interprétations justifient la sévérité de la malédiction proférée par Noé à l'encontre de Cham. Si elle n'a aucune valeur canonique, et n'était vraisemblablement pas ou peu diffusée en Occident, La Caverne des trésors liait cependant assez explicitement esclavage et couleur de peau noire : « Quand Noé se réveilla, il le maudit et dit : ‘Sois maudit Cham et puisses-tu être l'esclave de tes frères' et il devint un esclave, lui et sa lignée, nommée Égyptiens, Abyssiniens et Indiens. À partir du moment où Israël émergea, le terme Canaan commença à laisser place à trois nouveaux termes selon les régions. », « Lorsque la postérité de Noé se répandit sur la terre, les fils de Kouch, fils de Canaan, se dirigèrent vers l'occident et traversèrent le Nil. De délivrez un message d'amour et de paix, dans un monde dit moderne qui s'interroge sur le perpétuel devenir. Il est fils de Cham, lui-même fils de Noé. On trouve également des références à la malédiction de Cham dans des écrits d'Origène d'Alexandrie ou d'Éphrem le Syrien, mais qui ont plutôt une valeur d'édification des fidèles que de justification raciste : Origène était égyptien, et Éphrem, syrien, et se savaient héritiers de Cham, au même titre que leurs fidèles. Quant à la tradition de la castration, elle était également connue de Théophile d'Antioche et est admise comme une évidence dans plusieurs midrashim compilés en terre d'Israël, mais leur source semble bien être ce débat talmudique, qui n'a aucun équivalent dans les mythes sémitiques anciens, et semble avoir été déduit d'indications textuelles, notamment le fait qu'il n'est pas dit à propos de Noé qu'« il enfanta des fils et des filles » après Sem, Cham et Japhet, comme c'est le cas des autres patriarches bibliques[4]. ». Aethiopum le fait que les Éthiopiens sont devenus noirs et esclaves à cause de la Malédiction de Cham[37]. Bien plus tard Abraham se rend à Canaan à la demande de Dieu, qui promet cette terre au Patriarche et à ses descendants pour toujours (Genèse 12:1-7), promesse répétée à Isaac et Jacob. La Table des Nations : De même, selon un hadith rapporté par al-Tirmidhi, Mahomet aurait dit : Un Arabe n’a aucun mérite sur un non-Arabe, de même un non-Arabe n’a de mérite sur un Arabe, ni un homme blanc sur un homme noir, ni un homme noir sur un homme blanc, que par la piété. 1 Chroniques 1:9 Certaines interprétations sont inspirées des mythologies du Proche-Orient. Canaan (en hébreu : כְּנַעַן / כְּנָעַן) est un personnage de la Genèse, le premier livre de la Bible. Le Coran parle de lui en de nombreux endroits, mais ne dit mot de la Malédiction de Cham. Histoire, Sciences sociales, Commentaire du Pentateuque du Rabbin C. R. Hirsch, Genèse, tome 1, Éditions Kountrass, pages 264-269. Cham (Cham) fut le père de Canaan. Cham perdit tout sens de la décence et il devint noir et fut appelé impudique le reste de ses jours et pour toujours. Les premiers exégètes chrétiens[4] reprennent ces analyses. (En 1578 déjà, Jean de Léry se demandait dans l'Histoire d'un Voyage fait en la Terre du Brésil si les indiens Tupi n'étaient pas des descendants de Cham, mais il s'agissait d'une hypothèse pour expliquer leur refus de se convertir, non d'un argument pour justifier leur exploitation). ». « Maudit soit Canaan ! Pendant que certains assument que « frères » du verset 25 faits allusion à l’homme, je crois qu’il fait allusion plus spécifiquement aux frères humains de Canaan, les autres fils de Cham. Présentation. In: Annales. Cheikh Anta Diop, historien et anthropologue très contesté, semble être le premier à s'intéresser à ce sujet dans une perspective afrocentriste[42]. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Maudit soit Canaan ! Ainsi Noé est l'homme juste, qui annonce la justice de Dieu au monde, et préfigure le salut du monde par le baptême. Son fils Cham, père de Canaan, vit “la nudité de son père”, et rapporta le fait à ses frères Sem et Japhet. Les fils de Noé, qui sortirent de l'arche, étaient Sem, Cham (Cham) et Japhet. Canaan (en hébreu : כְּנַעַן / כְּנָעַן) est un personnage de la Genèse, le premier livre de la Bible. Il est né avant le Déluge alors que Noé avait 500 ans. Les fils de Ragma sont : Saba et Dédan. Cette région a été appelée « pays de Canaan » (Lv 18:3 ; Gn 9:18 ; Ac 13:19) [voir app. Mais la malédiction de Noé contre son fils Cham se trouve rapportée dans le Pentateuque, et il n’y est fait aucune mention de la couleur noire. De nos jours, le sujet est très couramment abordé par divers intellectuels du continent africain et des Antilles selon l'argumentation suivante : Cette sémantique trouve un écho particulier dans le kémitisme et l'afrocentrisme et les multiples déclinaisons politiques qui y sont liées : Kémi Séba[43] et la Tribu Ka, Jean-Philippe Omotunde[44], Doumbi Fakoly[45], etc. Puisque le récit dit seulement que “ Cham le père de Canaan vit la nudité de son père et alla le raconter à ses deux frères au-dehors ”, on peut se demander pourquoi c’est Canaan, et non Cham, qui fut maudit. Ce récit est souvent appelé la Malédiction de Cham. L'exégèse islamique de la malédiction de Cham a servi de pilier à cette démarche, qui justifiait l'infériorité du peuple africain par une malédiction divine héréditaire. Cham fut le père de Canaan (Kena'an). Dans ces sermons la référence à la couleur blanche ou noire a une valeur d'image édifiante : le blanc est ce qui est bon et pur, le noir est ce qui est mauvais et obscur. Retour au sommaire 80-GEN 10.6 > > > Nemrod > > > Traduction interlinéaire de la Genèse Chapitre 10 ~ Versets 10.1 à 10.32 1. Ce récit est souvent appelé la Malédiction de Cham. Cette sémantique a toujours existé dans les sermons des Pères de l'Église, c'est une façon de s'exprimer à l'époque. L’ivresse de Noé (hébreu : שכרות נח shikhrout Noa'h) est un épisode biblique rapporté dans la parashat Noa'h, en Genèse 9:18-29. » Et c'est peut-être lui encore qui, pour attribuer la faute a un fils de … En hébreu biblique, il prend parfois la simple signification de marchand à cause du rapprochement avec les Phéniciens qui avaient une réputation de commerçants dans une grande partie du Proche-Orient ancien[4]. Sur ces deux points, les premières traductions araméennes (Targoum Onkelos[5]) et grecques (Septante[6]) de la Bible n'apportent aucune indication supplémentaire par rapport au texte massorétique. D'une manière générale, on peut retenir que beaucoup de Pères de l'Église catholique ont surtout vu dans ce passage une annonce prophétique de l'entrée des Justes (Japhet) dans la communauté chrétienne issue des peuples sémites (Sem). Selon une autre interprétation, Cham a eu une relation sexuelle avec la femme de Noé, « découvrir la nudité de son père » signifiant, dans Lévitique 18:7, coucher avec la femme de son père. Il a quatre fils : Koush, Misraïm, Pout et Canaan, et est l'ancêtre des Hamites, et des Cananéens.. Un jour que son père était ivre, Cham le vit nu et en informa ses frères, qui le rhabillèrent en détournant leur visage. En réalité, la malédiction prononcée par Noé, le patriarche biblique, cible le fils de Cham, Canaan. Mais le mythe va prendre de l'ampleur et bénéficier d'un écho plus réel dans les États-Unis d'Amérique, au fur et à mesure que le phénomène de la traite des noirs s'amplifie. Trésor de l'Écriture. Cette thèse se retrouve en effet dans des ouvrages islamiques. L'Occident et le monde arabe ont perpétré la traite des noirs et l'esclavage pendant des siècles, et cela a ruiné le continent africain. Mais dans le même temps, des docteurs de la foi ou papes de l'Église catholique, s'ils ne mentionnent pas la malédiction de Cham, établissent un certain nombre de points de doctrine concernant l'esclavage et les races : Toutefois, aucune référence n'est faite à la malédiction de Cham, pas même dans la bulle Romanus pontifex, qui est parfois citée comme étant le seul document équivoque du magistère de l'Église catholique sur le sujet de l'esclavage. À partir de la fin du XXe siècle, la malédiction de Cham devient un sujet d'étude principalement pan-africain englobé dans un retour plus général et critique sur le rôle de l'Occident et du Proche-Orient dans la traite des noirs et l'esclavage. LÉglise Animiste de notre Temps (EAT), propose une nouvelle approche spirituelle et humaine ; l'enseignement sur le concept de lâme, (souffle de Dieu), le mystère de la réincarnation et la quête pour limmortalité, inhérents à la tradition millénaire « Égypto-Animisme » très méconnue. Lorsqu'il eut décuvé, Noé maudit Canaan, fils de Cham, en le déclarant serviteur de Sem et Japhet. Que Dieu étende les possessions de Japhet, qu’il habite dans les tentes de Sem, et que Canaan soit leur esclave ! : Ham), lui-même fils de Noé. Les fils de Raema: Sheba et Dedân. Les gens sont d'Adam et Adam est de terre[16]. Vocabulaire de théologie biblique, Les Éditions du Cerf, 1999, L'origine biblique du racisme anti-noir, par Doumbi Fakoly, Ed. Les fils de Canaan sont[3] : Tsidone, Het, le Jébuséen, l'Amoréen, le Guirgachéen, le Hévéen, l'Arqéen, le Sinéen, l'Arvadéen, le Tsémaréen, le Harmatéen. 26. Allah est, certes, Puissant et Pardonneur [15]. Cette région a été appelée « pays de Canaan » (Lv 18:3 ; Gn 9:18 ; Ac 13:19) [voir app. qu’il soit l’esclave des esclaves de ses frères ! 24. Canaan (en hébreu : כְּנַעַן / כְּנָעַן) est un personnage de la Genèse, le premier livre de la Bible. ». On s'étonnera que Noé maudisse son petit-fils au lieu de son fils Cham et souhaite que Canaan soit le serviteur des ses oncles Sem de qui naîtront les Sémites et Japheth qui représenterait l'ancêtre des occidentaux. » (...) Cham s'éloigna, suivi de ses enfants, et ils se fixèrent dans différentes portions de la terre ou dans des îles, ainsi que nous le dirons plus loin [18]. Canaan (fils de Noé) Pour les articles homonymes, voir Canaan. Un petit-fils de Noé, et le quatrième fils de Cham. 9 Il a été un grand chasseur aux yeux du Seigneur.C’est pourquoi on dit : « Grand chasseur aux yeux du Seigneur, comme Nemrod. ». Les fils de Raema: Sheba et Dedân. De Canaan… (...) Or les Noirs ne descendent pas de Canaan, mais de Kush. On trouve ainsi quelques sources médiévales relatant le fait dans les milieux juifs occidentaux[32]. Quant à la question de savoir à qui s'applique la malédiction, à l'exception d'un midrash qui la rapporte à l'ensemble des descendants de Cham, et interprète homilétiquement un verset d'Isaïe comme la rétribution de ses péchés[8], l'ensemble des traditions l'attribuent bien au seul Canaan (et ses descendants).